L'AVENTURE HUMAINE

Visiteurs et amis, laissez un commentaire ...

13 juin 2008

J44 ROUMANIE 6 : BRASOV - SINAIA 64 kms TOTAL 3694 kms

Je me decide pour l'achat d'une tente, apres mure reflexion, qui me donnera plus d'autonomie, et pour les cas d'urgence. pour cela je dois une nouvelle fois (la 3eme apres Nathalie et Remi) me delester de quelques affaires pour compenser en poids. Cette tente est assez legere, 1.300 kg seulement, de marque Ferrino lightent 1.

Tout content je pars, laissant de cote le chateau de Dracula "castel Braun", a mon gout trop touristique, pour rejoindre un petit village de montagne. Des mon arrivee, sur un simple regard je rencontre Gino. Il est musicien et luthier de metier, et me conduit a un monastere orthodoxe pour prier. J'assiste un peu a la ceremonie des pretres, et je medite facon bouddhiste, mais au bout d'un moment, je pars l'attendre dehors. Le tout va durer 2h ! Ensuite il m'emmene chez lui pour y passer la nuit, mais je reste sur mes gardes, moitie confiant, ne sentant pas trop le personnage. Ambiance confirmee hyper space, sa femme l'enguele et balance tout, je reste quand meme pour manger ne pouvant refuser son hospitalite, et lui dit mon intention ferme de partir ensuite. Il veut quand meme me jouer un air de guitare manouche. Apres un echange de cadeaux : je lui donne les icones que le prete pris en stop avec Remi nous avait offert, il m'offre a son tour une croix en bois de sa fabrication. Je prend un mico bus blinde de monde, pour rejoindre un camping au milieu de nulle part, arrivee a 22h, ou j'inaugure ma tente, sans savoir comment la monter, et dans le noir total, pas du tout gene par mes voisins vu que je suis le seul occupant de 2 ha. A 4h du mat, je suis reveille par des hurlements de loups, et je flippe vraiment, car il y en a 2 ou 3 qui rodent autour de la tente, je les vois. Je decide de me refugier dans un cabane en bois normalement une sorte de petit chalet comme les bungalows, dont je fracture la serrure, et apres quelques heures, je retourne "chez moi" pour finir la nuit afin qu'on ne me trouve pas dedans. J'ai bien fait car au petit matin, les proprios me tombent dessus pour que je paie la nuit, alors que je l'avais deja fait en arrivant le soir, ils sont asses desagreables et ne parlent pas anglais. Je ne me laisse pas faire, embrouille, ce coup je connais, on me l'a deja fait en Inde. Ils n'insistent pas et me laissent partir, c'est bien qu'ils voulaient me surtaxer, heureusement qu'ils n'ont pas vu la serrure de la cabane ...

PICT0394

Gino ...

PICT0395

Oops , plus de route !

Posté par tesmalibre à 08:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire